indubitable


indubitable

indubitable [ ɛ̃dybitabl ] adj.
• mil. XVIe; lat. indubitabilis
1Vx Dont l'arrivée ou l'effet est certain. infaillible.
2Mod. Dont on ne peut douter, qu'on ne peut mettre en doute. certain, incontestable, indiscutable, sûr. Preuve indubitable. formel. Les médecins « trouvèrent des traces indubitables de poison » (Michelet). Il est indubitable que ce costume n'est pas neuf (cf. Hors de doute). C'est indubitable (cf. Cela ne fait aucun doute).
⊗ CONTR. Douteux, erroné, 1. faux, hypothétique.

indubitable adjectif (latin indubitabilis, certain, de dubitare, douter) Dont on ne peut douter : Une preuve indubitable.indubitable (synonymes) adjectif (latin indubitabilis, certain, de dubitare, douter) Dont on ne peut douter
Synonymes :
- évident
- indéniable
- irrécusable
- irréfragable
- irréfutable
- réel
- sûr
- véritable
Contraires :
- hypothétique

indubitable
adj. Dont on ne peut douter. Un succès indubitable.

⇒INDUBITABLE, adj.
A. — Vx. Qui ne peut manquer de se produire. Synon. assuré, inévitable. Si le gouvernement ne me combat pas (...) et surtout si vous pouvez le faire consentir à transporter le lieu de l'élection de Dunkerque à Bergues, principale ville de l'arrondissement, je regarde mon succès comme indubitable (LAMART., Corresp., 1831, p. 141).
B. — Dont la réalité ne peut être mise en doute. Synon. authentique, certain, évident, réel, sûr. Un jour, elle avait remarqué, sur le gras de cette main d'homme, trois petites cicatrices disposées en arc, la marque indubitable de trois dents (MONTHERL., Songe, 1922, p. 89). Sa main agitait spasmodiquement un laurier invisible et cependant indubitable (ARNOUX, Roi, 1956, p. 310).
LOG. Dont l'évidence permet de sortir du doute méthodique. Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Il y a ici du scandale et une occasion de douter de l'indubitable, par quoi la théologie de Descartes se trouve animée d'incrédulité (ALAIN, Propos, 1923, p. 568).
C. — Dont la vérité ne peut être mise en doute. Synon. certain, évident, incontestable, indéniable, irréfutable. Si cette existence [du Christ] eût été aussi indubitable, on n'eût pas vu, du tems de Tertullien, des auteurs (...) écrire que le culte des chrétiens était celui du soleil, et n'était pas dirigé vers un homme qui eût autrefois existé (DUPUIS, Orig. cultes, 1796, p. 397). Sans espoir — comme on fait, à coup sûr, la preuve d'une évidence — et afin d'être aussitôt fixée d'une manière indubitable, elle se détacha brusquement de lui et le regarda dans les yeux (MARTIN DU G., Thib., Mort père, 1929, p. 1350) :
1. Il vous paroîtra sans doute étonnant, Monsieur, d'apprendre qu'un pays que, jusqu'ici, nous avons cru n'avoir jamais été habité que par nos indigènes et leurs ancêtres, offre cependant aux yeux, des preuves indubitables de l'existence et du long séjour d'anciennes nations, qui ont dû être nombreuses et beaucoup plus civilisées que celles d'aujourd'hui.
CRÈVECŒUR, Voyage, t. 3, 1801, p. 204.
D. — Il est indubitable que. Il est tout à fait certain que. Il est indubitable qu'une partie des semences de ces plantes mûrira dans l'espace de six à huit jours (Voy. La Pérouse, t. 1, 1797, p. 216). Tout proclame l'existence d'un dieu, c'est indubitable, mais toutes nos religions sont évidemment les enfants des hommes (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 746) :
2. Aussi est-il difficile de savoir exactement quel effet la substitution de ce mode artificiel d'existence aux conditions naturelles de la vie, et ce changement si marqué du milieu, ont eu sur les êtres humains civilisés. Il est indubitable cependant qu'un tel effet s'est produit.
CARREL, L'Homme, 1935, p. 19.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [1488, indirectement attesté par son dér. indubitablement] 1. 1538 « certain, dont on ne peut douter » (EST.); 2. av. 1549 « inévitable, inéluctable » (M. DE NAVARRE, L'Heptaméron, éd. M. François, p. 278). Empr. au b. lat. indubitabilis « certain, indubitable ». Fréq. abs. littér. : 168.
DÉR. Indubitablement, adv. D'une manière indubitable. Synon. assurément, certainement, réellement, sans aucun doute, véritablement. Don Garcia (...) s'élança (...), espérant retrouver cette épée qui aurait indubitablement fait reconnaître le coupable (MÉRIMÉE, Âmes Purg., 1837, p. 32). Mon âme est demeurée jeune à ce point qu'il me semble sans cesse que, le septuagénaire que je suis indubitablement, c'est un rôle que j'assume (GIDE, Journal, 1941, p. 71). []. Att. ds Ac. dep. 1694. 1re attest. 1488 (La Mer des Histoires, I, 199b, éd. 1491 d'apr. H. VAGANAY ds Rom. Forsch. t. 32, p. 87); de indubitable, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 88.

indubitable [ɛ̃dybitabl] adj.
ÉTYM. Attesté mil. XVIe, sens 1 et 2, mais antérieur; dér. indubitablement, 1488; bas lat. indubitabilis « certain, indubitable », de 1. in- (→ 1. In-), et dubitabilis « douteux ». → Dubitable.
1 Vx. Dont l'arrivée, l'existence ou l'issue ne fait aucun doute, est fatale, inéluctable, inévitable.Dont l'effet est certain. Infaillible (→ Bon, cit. 88).
1 Et quant à la mort, que vous dites cruelle, il me semble que, puisqu'elle est nécessaire, la plus brève est la meilleure, car on sait bien que ce passage est indubitable.
Marguerite de Navarre, Heptaméron, 40e nouvelle.
2 Il est triste de s'avancer dans le pays de la misère; c'est ce qui est indubitable dans votre métier (de soldat).
Mme de Sévigné, 705, 12 oct. 1678.
2 Mod. Dont on ne peut douter, qu'on ne peut mettre en doute. Assuré, certain, évident, incontestable, indiscutable. || Les fondements indubitables de la religion (→ Évidence, cit. 14). || Un fait merveilleux et indubitable. Authentique (→ Exégèse, cit. 2). || Preuve indubitable. Formel. || Tenir qqch. pour indubitable. Sûr (→ Écarteler, cit. 2).Impersonnel. || Il demeure indubitable que… Constant. || Il est indubitable que… (→ Éternel, cit. 23; immortalité, cit. 1). Doute (hors de). || C'est indubitable (→ Cela ne fait pas l'ombre d'un doute).
3 (…) il est besoin quelquefois de suivre des opinions qu'on sait être fort incertaines, tout de même que si elles étaient indubitables (…) mais, pource (parce) qu'alors je désirais vaquer seulement à la recherche de la vérité (…)
Descartes, Disc. de la méthode, IV (→ Doute, cit. 11).
4 Pensez-vous qu'il cherche à s'instruire par les médailles, et qu'il les regarde comme des preuves parlantes de certains faits, et des monuments fixes et indubitables de l'ancienne histoire ?
La Bruyère, les Caractères, XIII, 2.
5 Il est, indubitable que la rime n'a été inventée que pour l'oreille.
Voltaire, Commentaire sur Corneille, Rem. sur Médée, I, 5.
6 (…) la plupart des médecins qui firent l'autopsie trouvèrent des traces indubitables de poison (…)
Michelet, Hist. de la Révolution franç., IV, X.
CONTR. Douteux, dubitable (rare), erroné, faux, hypothétique.
DÉR. Indubitablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Indubitable — In*du bi*ta*ble, a. [L. indubitabilis: cf. F. indubitable. See {In } not, and {Dubitable}.] Not dubitable or doubtful; too evident to admit of doubt; unquestionable; evident; apparently certain; as, an indubitable conclusion. n. That which is… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • indubitable — Indubitable. adj. de tout genre, Dont on ne peut douter, certain, assuré. Le succés de cette affaire est indubitable. il est indubitable qu il faut mourir …   Dictionnaire de l'Académie française

  • indubitable — adjetivo 1. Uso/registro: elevado. Que no puede dudarse: Es un verdad indubitable …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • indubitable — index absolute (conclusive), apparent (perceptible), axiomatic, believable, categorical, certain ( …   Law dictionary

  • indubitable — (adj.) mid 15c., from L. indubitabilis that cannot be doubted, from in not, opposite of (see IN (Cf. in ) (1)) + dubitabilis doubtful, from dubitare hesitate, doubt (see DOUBT (Cf. doubt)) …   Etymology dictionary

  • indubitable — Indubitable, Indubitatus, Indubitabilis …   Thresor de la langue françoyse

  • indubitable — (Del lat. indubitabĭlis). adj. Que no puede dudarse …   Diccionario de la lengua española

  • indubitable — ► ADJECTIVE ▪ impossible to doubt; unquestionable. DERIVATIVES indubitably adverb. ORIGIN Latin indubitabilis, from in not + dubitare to doubt …   English terms dictionary

  • indubitable — [in do͞o′bi tə bəl, indyo͞o′bi tə bəl] adj. [L indubitabilis: see IN 2 & DUBITABLE] that cannot be doubted; unquestionable indubitably adv …   English World dictionary

  • indubitable — (in du bi ta bl ) adj. Dont on ne peut douter. •   Ce Dieu, dont la clémence égale l équité, Récompense ici bas la vraie humilité De sa lumière véritable, Celle qui nous conduit aux généreux desseins Où la gloire est indubitable, RACAN Psaume 24 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.